Conseil » Comité consultatif en enfance en difficulté

Comité consultatif en enfance en difficulté

Le Comité consultatif pour l’enfance en difficulté (CCED) est formé de personnes qui ont à coeur la réussite de tous les élèves, notamment ceux à besoins particuliers. Il comprend des parents, des représentants d’associations locales et des membres du conseil scolaire.  Le CCED émet des recommandations au Conseil au sujet des programmes et services offerts aux élèves qui ont des besoins d’apprentissage particuliers. Il s’agit d’un comité important qui existe grâce à la Loi sur l’éducation du gouvernement de l’Ontario
 

Ayez de l'influence, faites une différence!

Devenez membre du comté en posant votre candidature.
Vous n'avez qu'à remplis le formulaire suivant :
 
 

Avantages d'être membre du CCED

Les membres du comité en apprennent beaucoup sur des stratégies d’intervention simples, concrètes et efficaces pour aider chaque élève à réussir à l’école. Il s’agit d’un groupe de personnes engagées au plein épanouissement de tous les élèves.

Voici ce qu’en pense un membre du comité :
 
« Je siège au comité consultatif pour l’enfance en difficulté depuis 2006. Je me trouve 12 ans plus tard toujours engagée au comité! Comme membre, tu as une voix pour tous les enfants en enfance en difficulté du Conseil scolaire catholique Providence. Lors des rencontres du CCED, comme parent, tu te sens plus outillé et moins intimidé face aux questions. Tu te sens plus confortable à poser des questions et tu connais les attentes et les responsabilités des membres autour de la table. Pour moi, ce comité a créé plusieurs contacts dans le milieu scolaire de mes enfants. Je vois la différence qu’ont fait les 30 heures de bénévolat pendant toute une année scolaire dans la vie des enfants du Csc Providence ainsi que pour mes enfants! »
Valérie Hodgins
parent membre du Comité consultatif pour l’enfance en difficulté
 

Réunions

Le CCED se réunit dix fois pendant l'année scolaire, habituellement une fois par mois. Les rencontres se déroulent par visioconférence, à l’exception de la rencontre du mois de mai qui a lieu en personne.
 
Le CCED appuie le Conseil de plusieurs façons :
 
  • En participant à la révision annuelle de son plan de l'enfance en difficulté;
  • En participant annuellement à la planification de l’enveloppe budgétaire de l'enfance en difficulté;
  • En examinant les états financiers du Conseil en ce qui concerne l'enfance en difficulté.
 

Exigences pour devenir membre du comité

Si vous êtes intéressé à devenir membre du CCED, vous devez répondre aux exigences suivantes:
 
  • être âgée d'au moins 18 ans;
  • ne pas être un membre du personnel du Csc Providence;
  • résider sur le territoire du Csc Providence;
  • posséder la citoyenneté canadienne;
  • désigner la portion scolaire de vos taxes municipales au système scolaire catholique de langue française;
  • être catholique;
  • posséder le français comme langue maternelle apprise et encore comprise;
  • Ou être membre d'une association/d'un organisme externe qui répond aux exigences d'admissibilité du Règlement 464/97 du ministère de l'Éducation de l’Ontario.
 

Pour plus de renseignements, communiquez avec :

Mme Edith St-Arnaud
Surintendante de l'éducation
staredit@CscProvidence.ca
Téléphone : 1-888-768-2219 ou 519-948-9227
Mme Gina Gobbi
Directrice des services à l'élève
gobbgina@CscProvidence.ca
Télphone : 1-877-250-4877 ou 519-355-1304

 

Foire aux questions

Un conseil scolaire peut nommer au CCED des membres du grand public, par exemple un parent ou un citoyen, à condition qu’ils répondent aux critères d’admissibilité suivants :

 

  • être âgé d'au moins 18 ans;
  • résider sur le territoire du conseil;
  • posséder la citoyenneté canadienne;
  • désigner la portion scolaire de leurs taxes municipales au système scolaire catholique de langue française;
  • être catholique;
  • posséder le français comme langue maternelle apprise et encore comprise;

 

Ces personnes ne peuvent pas représenter une association locale, être conseillères ou conseillers scolaires du CSC Providence, membres de son personnel ou membres d'un autre comité du conseil.

Non, toute personne qui remplit les critères d’admissibilité peut être reconnue en tant que membre du grand public du CCED.
La plupart des membres du CCED sont nommés. Certains deviennent membres grâce à une mise en candidature par une association locale, d’autres proposent leur propre candidature à titre de membre du grand public.
Oui, une ou un employé d’un autre conseil scolaire peut devenir membre du CCED.
Malheureusement, les membres d’autres comités du conseil ne peuvent pas devenir membres du CCED. Ils doivent abandonner leur poste à titre de membres d’un autre comité du conseil pour être nommés au CCED.
Les membres du CCED le sont à titre bénévole seulement. Ils ne reçoivent aucune compensation financière.
Le comité doit se réunir au moins 10 fois pendant l’année scolaire, soit environ une fois par mois.
En général, les rencontres durent entre 2 et 3 heures.
Le mandat d’un membre du CCED a la même durée que celui d’une conseillère ou d’un conseiller scolaire, soit 4 ans ou jusqu’aux prochaines élections scolaires/municipales. Cela dit, il est possible pour une personne d’être membre du comité pour des durées plus courtes comme un an, par exemple.
En général, les réunions du CCED ont lieu par visioconférence. Cependant, nous vous encourageons fortement à participer à la rencontre du mois de mai en personne afin d’apprendre à mieux connaître les autres membres du comité ainsi que le fonctionnement de celui-ci.
Oui, il est possible de devenir membre suppléant du CCED – soit en tant que représentant d’une association ou en tant que remplaçante ou remplaçant pour un membre du grand public. Pour devenir un suppléant pour une association locale, il faut avoir obtenu la permission de celle-ci. L’organisme doit au préalable avoir identifié une personne à temps plein. Vous remplaceriez donc cette personne si le membre à temps plein ne pouvait pas se présenter à la rencontre.

Vous pouvez vous préparer à votre rôle au sein du CCED :

 

  • en participant à la séance d'orientation offerte par le conseil scolaire à l'intention des membres du CCED;
  • en assistant aux réunions du CCED et du conseil en tant qu'observatrice ou observateur;
  • en assistant aux réunions du CCED à titre de membre suppléant à la demande du membre de l'association locale.

En vertu du Règlement 464/97, une association locale se définit comme suit :

 

Une association ou groupe de parents qui exerce ses activités sur le plan local dans le territoire de compétence d'un conseil scolaire et qui est affilié à une association ou à un groupe qui n'est pas une association ou un groupe d'éducatrices ou d'éducateurs professionnels mais qui est constitué en personne morale en vertu d'une loi provinciale ou fédérale et exerce ses activités dans tout l'Ontario pour favoriser les intérêts et le bien-être d'un ou de plusieurs groupes d'enfants ou d'adultes en difficulté.

Si plus de 12 associations locales souhaitent être représentées au CCED, le conseil peut limiter le nombre à 12. Une association locale ne peut pas nommer un membre du grand public (ex. : un parent) comme membre du comité.
C’est une bonne idée pour chaque association locale de nommer un membre suppléant.

Voici quelques exemples de questions à poser aux conseillères et conseillers scolaires et au personnel de l'administration :

 

  • Comment le conseil scolaire procède-t-il pour fournir les états financiers au CCED?
  • Comment le conseil fournit-il des renseignements aux membres du comité?
  • Le Conseil offre-t-il des formations pour aider les membres à comprendre comment le conseil scolaire affecte le financement aux programmes et services pour l'enfance en difficulté?
  • Quelles procédures le conseil a-t-il en place pour faire en sorte que les membres du CCED aient la possibilité de participer à l'examen du plan pour l'enfance en difficulté du conseil?
 

Comment le conseil informe-t-il le comité au sujet du processus budgétaire ainsi que l'étude des états financiers du conseil visant la prestation des programmes et services pour l'enfance en difficulté?

Le membre ou le suppléant du comité consultatif pour l’enfance en difficulté abandonne son poste si, selon le cas :

 

  • il est déclaré coupable d’un acte criminel;
  • il n’assiste pas, sans y avoir été autorisé par une résolution inscrite au procès-verbal, à trois réunions ordinaires consécutives du comité;
  • il cesse de posséder les qualités requises pour être nommé au comité.

Vous pouvez acheminer vos questions aux personnes suivantes :